Agissons! 2 ans après Fukushima

En Suisse, des actions suivantes sont prévues. Venez nous rejoindre et amenez vos amis!

 

*********************************************************

Jeudi 7 mars 2013, 19h30

Projection de films au Roten Fabrik à Zurich.

http://www.rotefabrik.ch/de/home/

 

Programme

-FUKUSHIMA, Terre interdite (Kazunori Kurimoto, Japon, 2012, film documentaire)

-663114 (Isamu Hirabazashi, Japon, 2011, film d’animation)

-L’histoire du plutonium (Japon, 1993, film d’animation)

-Discussion: Vivre avec la radioactivité, avec Kazunori Kurimoto (Réalisateur), Florian Kasser (Greenpeace), représantant d’Ajisai-no-Kai

 

Entrée libre, collectes.

 

Organisateur: Roten Fabrik

Avec le soutien de Greenpeace, La Fondation Suisse de l’Energie et Ajisai-no-Kai

 

★Samedi 9 mars 2013, 13h à 16h, Berne/Münsterplatz (on a changé la date)

Greenpeace élabore un plan d’action avec des autres organisations.

 

Lundi 11 mars 2013, action à Genève

S’associant avec Sortir du Nucléaire et ContrAtom, Independent WHO organise une action de protestation devant le consulat du Japon à Genève et l’OMS.

 

Lundi 11 mars 2013, 20h00

Projection de films au Lichtspiel à Berne.

http://www.lichtspiel.ch/

 

Programme

-FUKUSHIMA, Terre interdite (Kazunori Kurimoto, Japon, 2012, film documentaire)

-663114 (Isamu Hirabazashi, Japon, 2011, film d’animation)

-L’histoire du plutonium (Japon, 1993, film d’animation)

-Discussion: Mühleberg – Tout est bien contrôlé? avec Jürg Joss (Fokus Anti-Atom), Florian Kasser (Greenpeace), représantant d’Ajisai-no-Kai


Entrée libre, collectes.

 

Organisateur: Roten Fabrik

Avec le soutien de Greenpeace, La Fondation Suisse de l’Energie et Ajisai-no-Kai

 

*********************************************************

Pour plus de details, visitez notre HP régulièrement.

 

Ajisai-no-Kai

HP: http://ajisaich.jimdo.com/

Facebook: http://www.facebook.com/pages/スイス-アジサイの会Ajisai-no-Kai/375481365854166

 

11 novembre 2012 Solidarité Fukushima terminée!

Le dimanche après-midi où il pleuvait, environ 70 personnes sont venus voir le film „FUKUSHIMA, Terre interdite“ dans une salle pour 100 personnes.

 

Le film nous a montré de front et sans exagération la situation de Fukushima causée par l’accident nucléaire et comment des gens continuent à y vivre. Nous vivons en Suisse qui a à peu près la même taille que Kyushu et qui possède 5 réacteurs nucléaires en service. Ce film nous a appris ce qu’un accident nucléaire signifie concrètement.

 

Mr. Florian Kasser, chargé de compagne nucléaire pour Greenpeace Suisse, a fait un rapport sur sa visite récente à Fukushima et sa visite chez des personnages de ce film montrant des photos. Il a raconté son experience de l’exercice de measurement des radiations qui a eu lieu au même temps que la 13e mesure des radiations effectué par Greenpeace dans la ville de Fukushima et au village d’Iidate l’octobre dernier.

http://www.greenpeace.org/japan/monitoring/13th/

 

CHF 1200 est collecté et, à la demande de Mr. Kasser, versé sur le compte de „Réseau des mères qui sont fuies de la radioactivité“ (http://ameblo.jp/hinan-mama-net/).

 

Veuillez regarder le lien ci-dessous:

 

11.11. Film & Speech:Introduction


http://www.ustream.tv/recorded/26908692

11.11. Film & Speech: Speech 01

http://www.ustream.tv/recorded/26910104

11.11. Film & Speech: Speech 02

http://www.ustream.tv/recorded/26911533

 

 

11 novembre 2012 Solidarité Fukushima!

Programme: Projection de film documentaire „FUKUSHIMA, Terre interdite réalisé par Kazunori KURIMOTO, de la région sinistrée de Fukushima, Japon un an après des accidents nucléaires. (En Japonais avec le sous-titre anglais)

Ensuite Florian KASSER, chargé de compagne nucléaire pour Greenpeace Suisse, fait un rapport sur sa visite récente dans les régions contaminées à Fukushima.

 

 Date: Dimanche le 11 novembre 2012

Heure: De 14h à ca. 16h

Lieu: Altes Tramdepot Bern, Seminarsaal

      http://www.altestramdepot.ch/htm/seminar_saal.htm

(Bus ligne 12, direction Zentrum Paul Klee, larrêt Bärengraben)



Noubliez-pas Fukushima!

Le dimanche 11 Novembre, une million de personnes vont manifester contre les centrales nucléaires devant le Parlement et des Ministères à Tokyo. À cet événement à Berne nous montrerons notre solidarité avec les Japonais. Car, une chose est claire: il ne faut pas que la catastrophe de Fukushima tombe dans loublie. La situation à Fukushima est toujours grave et elle restera comme ça encore pour longtemps.

Suivant le Ministère de la Reconstruction, le nombre officiel de «morts indirects» reconnus jusquà la fin de mars 2012 est au moins 761. Les «morts indirects» ne sont pas causés directement par les catastrophes, mais en conséquence du tremblement de terre, du tsunami ou de laccident de réacteur. Selon la préfecture de Fukushima, les morts indirects jusquà la fin daoût sont 1000. Daprès lestimation de lavocat Masamichi Mori, ca. 600 parmi ces 1000 morts sont dû à laccident nucléaire. (Les victimes des premiers jours après Fukushima ne sont pas inclus) De plus, le nombre de changements thyroïdiens a nettement augmenté: Les changements ont été confirmés chez 43.1% des enfants. En outre, déjà plus de 42,000 tonnes de cendre radioactive et boue d’épuration qui sont contaminés plus de 8000Bq/kg par les retombées de l’accident nucléaire se sont accumulés entre-temps. Il est important de ne pas oublier les victimes, d’exprimer notre solidarité avec eux et qu’une catastrophe de cette ampleur n’arrive jamais plus.



Arrêtez Mühleberg!

Pourtant la Suisse ne tient toujours pas les leçons de Fukushima. Le centrale nucléaire de Mühleberg, ayant le même type de réacteur que celui de Fukushima, et connu pour massif manque de sécurité, est encore en service. Pire est que Mühleberg sera en exploitation pour 10 années supplémentaires grâce aux réparations provisoires. Ça suffit! Mühleberg devrait être hors service immédiatement!

 

Entrée libre, collectes.

Inscription souhaitée: 079 760 81 86 (Andreas Knobel)

ou : ajisaiCH@live.jp (Ajisai-no-Kai) ou ici

Cet événement aura lieu avec le soutien des: Greenpeace Suisse et La Fondation Suisse de l’Energie.